Nutrition et Santé

Savez-vous que la nutrition a un rôle fondamental dans notre espérance de vie ?

Et oui ! ça vaut bien de s’y intéresser, vous ne trouvez pas ?

Petites définitions...

D’après wikipédia :  « La nutrition (du latin nutrire : nourrir) est l’ensemble des processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. La nutrition est également une science pluridisciplinaire, comportant deux grands axes.

D’une part, la physiologie de la nutrition traite de la façon dont l’organisme opère la transformation des aliments, c’est-à-dire des processus métaboliques. Ceci comporte l’étude du rôle des macronutriments et des micronutriments au niveau des mécanismes biochimiques cellulaires, et les conséquences sur les tissus d’un déséquilibre entre l’énergie absorbée et l’énergie dépensée par l’organisme.

D’autre part, la psychologie de la nutrition analyse le comportement alimentaire de l’individu ou du groupe. Elle met l’accent sur des questions telles que « pourquoi mangeons-nous ? » ou « comment choisissons-nous nos aliments ? ». Chez l’homme, ces questions sont en rapport avec des facteurs environnementaux tels que l’environnement construit, les médias et politiques de santé, ainsi qu’avec ses particularités tels que ses revenus ou sa culture. »

Et toujours d’après wikipédia : « La santé est « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Définition par l’Organisation mondiale de la santé, OMS, depuis 1946. La santé implique la satisfaction de tous les besoins fondamentaux de la personne, qu’ils soient affectifs, sanitaires, nutritionnels, sociaux ou culturels.

Être en bonne santé est régi par différents facteurs :

  • Les facteurs héréditaires et génétiques. Ils prouvent que nous sommes uniques et que nous n’avons pas les mêmes prédispositions face à notre santé.
  • Les facteurs d’hygiène alimentaire, psycho-émotionnelle, musculaire.
  • Notre mode de vie et nos consommations.
  • L’environnement dans lequel nous vivons.

Mais revenons aujourd’hui, à l’hygiène alimentaire.

Un peu d'histoire

« Tu feras de ton alimentation ta première médecine » Hippocrate

Inutile donc de préciser que cela ne date pas d’hier mais de l’Antiquité. Les premiers tableaux des valeurs nutritives illustrant des analyses d’aliments apparurent au 19e siècle.

Et en 1937 : Bowes et Churchs : on établit la table de composition des aliments comprenant les macronutriments (protéines glucides, lipides), quatre vitamines et quatre sels minéraux.

Bowes et Church’s Food Values of Portions Commonly Used, est l’une des sources de données nutritionnelles les plus respectées depuis plus de 70 ans. On y retrouve les données de plus de 6300 aliments.

 

L ’alimentation est un des facteurs importants de notre santé.

En effet, tout d’abord, elle agit en direct en permettant à notre organisme de grandir, de se renouveler, de se protéger mais aussi en agissant sur le génome donc l’hérédité.

Un acte vital

Manger est un acte vital pour l’individu, pourtant certaines erreurs alimentaires deviennent aujourd’hui pathologiques. Les connaissances nutritionnelles évoluent et doivent permettre une meilleure prise en charge globale de l’individu.

Le Naturopathe comme le nutritionniste ou le diététicien vous aide, chacun, à choisir, librement, consciemment, des comportements qui sont plus favorables à votre santé. Les conseils nutritionnels donnés par ces professionnels sont donc là pour vous assurer un équilibre énergétique de votre organisme.

Votre comportement alimentaire est lié au système nerveux central. Ce qui explique que la régulation physiologique (au niveau des cellules) résultant de votre alimentation, est, dépendante de facteurs psychologiques.

C’est pourquoi, l’éducation et la prévention nutritionnelle sont primordiales pour être en bonne santé et éviter un déséquilibre alimentaire.

Quel impact sur notre santé ?

  • L’obésité

le rôle de l’alimentation est évidemment primordial. Dans le cadre d’une obésité bien souvent les apports alimentaires sont supérieurs aux dépenses énergétiques. Ainsi le poids et la masse grasse sont excédentaires. Mais la sédentarité ou l’inactivité physique est également un facteur majoritaire.

  • Les maladies cardiovasculaires

A ce jour de nombreuses études ont mis en évidence les effets néfastes des acides gras saturés et du cholestérol alimentaire. En découle des troubles du système circulatoire et du système cardiaque.

  • Les cancers

L’International Agency for Research on Cancer (IARC, en France le CIRC) retient que près de 30% des cancers humains sont probablement liés à l’alimentation et à la nutrition.

Ce qui est intéressant de constater suite à de nombreuses études effectuées dans le monde, c’est que, des groupes de fruits et légumes ont un rôle protecteur vis àvis de certains cancers comme ceux des voies aérodigestives, de l’estomac, du poumon et du côlon et rectum.

Qu'en dit la santé publique ?*

Objectif 1- Réduire l’obésité et le surpoids dans la population

Aussi bien chez les adultes que chez les enfants et les adolescents.

Objectif 2- Augmenter l’activité physique et diminuer la sédentarité à tous les âges

Objectif 3- Améliorer les pratiques alimentaires et les apports nutritionnels (notamment chez les populations à risque)

– Augmenter les consommations de fruits et légumes.

– Réduire la consommation de sel.

– Augmenter les apports en calcium dans les groupes à risque.

– Lutter contre la carence en fer chez les femmes en situation de pauvreté.

– Améliorer le statut en folates (vitamine B9) des femmes en âge de procréer.

– Promouvoir l’allaitement.

Objectif 4- Réduire la prévalence des pathologies nutritionnelles

– Dénutrition, Troubles du comportement alimentaire.

Conclusion

Préservez votre santé, mangez plus sainement, équilibré, varié…autant de bonnes résolutions que je vous encourage à tenir.

Encore faut-il savoir comment y parvenir parmi l’abondance d’informations en nutrition.

Si vous souhaitez aller plus loin dans la composition de votre assiette voici le lien vers mon accompagnement Alimentation anti-fatigue et anti-stress :

Accompagnement Alimentation anti-fatigue et anti-stress

Naturellement bien,

Virginie

*Source :https://www.mangerbouger.fr/pro/sante/alimentation-19/qu-est-ce-que-le-programme-national-nutrition-sante/les-objectifs-de-sante-publique.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *